Des communautés de foi s’ouvrent à la justice réparatrice

 

Découvrez trois activités à venir qui seront ouvertes au public à Montréal: le 26 novembre à l’Église Unie St Jean, le 29 novembre, avec la communauté bouddhiste Against the Stream Montreal, et le 10 décembre avec l’Institut soufi de Montréal.

Celles-ci sont réalisées grâce au soutien de la Fondation Béati, qui a permis l’embauche de Mathieu Lavigne en 2017 afin de sensibiliser les communautés de foi à la justice réparatrice.

À noter qu’un article, rédigé par Mathieu Lavigne et Estelle Drouvin, est paru dans l’édition de novembre de Prions en Église, sur le thème: “La justice réparatrice: le dialogue comme chemin de libération”.

 

Dimanche 26 novembre, de 10h30 à 12h : Célébration sur la justice réparatrice, suivie d’un café

Lieu: Église Unie Saint Jean. 110 rue Sainte-Catherine Est, Montréal (Qc), H2X 1K7

Lors de la célébration de cette communauté protestante francophone, Laurent Champagne, aumônier en milieu carcéral et vice-président du CSJR, présentera la justice réparatrice et les services du CSJR. Michel et Julie Ann témoigneront de leur expérience de justice réparatrice. Les lectures et les chants seront choisis en fonction de la thématique par le pasteur, David Fines.

Lors du café qui suivra, les échanges se poursuivront.

Ouvert à toutes et tous. Aucune inscription nécessaire

 

Mercredi 29 novembre, de 18h30 à 20h30: Méditation et enseignements sur Pardon et Réconciliation

Lieu: Maison de l’Aumônerie communautaire de Montréal, 2745, rue Charlemagne, à Montréal (métro Pie-IX)

Cette soirée sera animée par Sean Gardner, aumônier bouddhiste en milieu carcéral, et se fera en partenariat avec l’Aumônerie communautaire de Montréal. La soirée sera divisée en trois temps : une réflexion sur le pardon et la réparation puis une séance de méditation, toutes deux menées par M. Gardner, suivies d’un café-discussion avec toutes les personnes présentes.

Cette soirée est ouverte à toutes et à tous, que vous soyez familier ou non avec la méditation. Des personnes présentement détenues participeront à cette activité afin de profiter des enseignements de M. Gardner.

Sean Gardner croit que le bouddhisme est un chemin de libération, chemin qu’il a lui-même emprunté après avoir éprouvé désespoir et profonde insatisfaction. Cette insatisfaction face au monde l’entourant l’a mené vers le punk rock, la philosophie et le militantisme anti-racisme. C’est ce désespoir qui le mènera vers l’étude de la pensée de son premier enseignant, Noah Levine (auteur de plusieurs livres dont Dharma Punx, Against the Stream, Heart of the Revolution, Refuge Recovery), pour ensuite joindre la communauté Dharma Punx. Il a contribué à la fondation du Montreal Dharma Punx group en 2008 et est maintenant à la tête de Against the Stream Montreal. Il continue d’étudier avec la Against the Stream Buddhist Meditation Society en Californie, notamment avec Noah Levine et les enseignant(e)s JoAnna Harper et Vinny Ferraro. Sean est présentement aumônier en milieu carcéral où il peut partager avec une population marginalisée les bénéfices de ce chemin de libération qu’il a choisi.

Une contribution volontaire de 5 $ est suggérée. Une vingtaine de places sont disponibles.

Pour inscription ou information : fairejusticeautrement@gmail.com – 514 933-3737

 

Dimanche 10 décembre, de 14h30 à 16h30:  Sortir de la violence. Dialoguer pour réparer

Lieu: 2715 chemin Côte Sainte-Catherine, Montréal (Qc), H3T 1B6

Cette après-midi organisée par le CSJR et l’Institut soufi de Montréal permettra d’échanger sur un thème d’actualité, à partir de deux sources d’inspiration:

  • une vidéo d’Abd al Malik, rappeur français qui a trouvé grâce au soufisme une voie pour éviter la radicalisation
  • le témoignage de Yan, actuellement incarcéré pour crimes haineux et qui chemine vers la réparation

Une contribution volontaire de 5 $ est suggérée.

Pour inscription ou information : fairejusticeautrement@gmail.com – 514 933-3737

Centre de services de justice réparatrice | 7333 rue Saint Denis, Montréal Qc H2R2E5 | 514 933-3737 | csjr@csjr.org 

Tous Droits Réservés